Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

Recherche

29 avril 2012 7 29 /04 /avril /2012 16:30

 

 

 

Marx01

 

 

Entre l'amour et la haine il y a bien souvent peu de différences.

Mais à ce point...

 

Tiré de Rue89 :

 

Alors que Nicolas Sarkozy a affirmé que « le FN est compatible avec la République » avant de démentir (mais une vidéo le confirme) link, il suffit d’ouvrir le pamphlet de NKM à la page 11 pour y lire que le « FN est le poison » ou plus loin, page 24 :


« Je suis partisane d’une vie politique française au sein de laquelle la présence du FN est une anomalie et doit le rester.
Les armes de ce combat sont électorales : si l’occasion m’en est donnée, je vote pour que ce parti ne représente pas lesFrançais. »


Encore plus loin, à la page 26 :


« Il [le FN, ndlr] refuse la République. Il se met hors de la loi républicaine. Il est antirépublicain. Faire le choix du front républicain lorsque c’est nécessaire, c’est
pour moi conjurer le risque que le FN puisse influer sur la vie publique nationale ou régionale [...]
Ma famille politique est exposée aujourd’hui à un risque, celui de la corruption arithmétique. J’appelle ainsi le raisonnement dangereux auxquel certains candidats
auront peut-être la tentation de céder dans mon propre camp : “Si j’ajoute mes voix et celle du FN” [ce qu’a fait Copé le 22 avril avec les voix UMP et FN, ndlr], se dira tel candidat au soir du premier tour, je passe arithmétiquement, donc autant m’allier au FN contre la gauche. »
Cette tentation, des présidents de région y avaient cédé en 1998. Chacun d’eux y a tout perdu. »

 

 

Partager cet article
Repost0
29 avril 2012 7 29 /04 /avril /2012 16:08

 

 

 

Marx01

 

 

 

Sur le site des Mutins de Pangée une interview  de Nicolas Doisy, "chief economist" à Chevreux (Crédit Agricole) qui fait part du plan de bataille des financiers en cas de victoire de François Hollande aux présidentielles... Et de l’angoisse en cas de montée excessive du Front de Gauche et de lendemains d’élections suivis de mouvements de masse, de manifestations, de grèves....

 

 

 

 

 

La version intégrale est ici : link

 

La version papier ici : link

 

.

Partager cet article
Repost0
25 avril 2012 3 25 /04 /avril /2012 14:27

 

 

 

 

 

 

Ric Hochet c'est une époque, une façon de s'habiller

et une voiture la Porsche targa jaune...


 

Ric-Hochet.JPG

 


Déssiné par Tibet (1931 - 2010) link né à Marseille et qui a vécu à Roquebrune sur Argens link

et scénarisé par André Paul Duchâteau né en 1925 à Tournai, Ric Hochet est un personnage

stéréotypé, une sorte de mixte entre Belmondo et Delon.

 

 

Ric-Hochet001.jpg

 

 

La mise en page sobre respecte la proportion des "quarts"

avec souvent une dernière vignette des pages impaires

qui introduit une tension dans la narration. Ce procédé, classique

lui aussi est lié à la parution dans le journal "Junior".

 

 

 

Ric-Hochet002.jpg

 

 

Interview de Raymond Leblanc link

Junior a été créé en 1951 parce que nous nous sommes dit, suite aux doléances de lecteurs qui reprochaient à Tintin d’être un peu trop cher, qu’il fallait essayer de produire à côté de Tintin, un « petit frère », très proche, qu’on vendrait moins cher et par d’autres moyens de distributon que le kiosque. C’est la raison qui nous a poussé à créer Junior.

 

 

 

By ALKINOOS

 

.


 

Partager cet article
Repost0
15 avril 2012 7 15 /04 /avril /2012 20:26

 

 

 

"Vous savez que ce qui me porte ou me pousse,

m'oblige à écrire, c'est l'émotion que procure le mutisme des choses

qui nous entourent."


Francis Ponge - Méthodes p 231

 

 

 

 

 

  Villa-E-1027.jpg

 

 

 

 

 

Dis-moi ton nom

je te dirai qui tu suis :  link

 

Suivez la trace :   Trace - Opus 9

Partager cet article
Repost0
14 avril 2012 6 14 /04 /avril /2012 19:34

 

 

Rex-Mundi.jpg

 

 

 

Le livre s'ouvre sur une citation

Matthieu 10 34

 

"Ne croyez pas que je sois venu apporter la paix sur terre ;

je ne suis pas venu apporter la paix, mais l'épée."

 

 

 

Dessinateur Eric J

Scénariste Arvid Nelson

Coloriste Jeromy Cox

 

La BD mélange habilement l'ésotérisme, la sorcelerie et la religion.

Le récit conçu comme une "uchronie" aborde des thématiques en résonnance avec le contexte actuel.

 

Rex-Mundi005.jpg

 

 

La quatrième de couverture :

1933 dans une Europe féodale sous le joug de l'Eglise catholique où la magie existe et où les monstres rodent dans l'ombre, un étrange médecin parisien mène l'enquête dans une série de meurtres rituels.


 

 

Rex-Mundi04.jpg

 

 

L'histoire commence avec le vol d'un manuscrit médiéval dans la crypte de l'église de la Madeleine à Paris.

 

 

Madeleine_Paris.jpg


Parmi les éléments constituant l'énigme figure le tableau de Nicolas Poussin "Les bergers d'Arcadie" ainsi que la citation latine " Et in Arcadia ego" qui signifie " Moi (la Mort) je suis aussi en Arcadie (Le pays des délices)". C'est le deuxième tableau peint par Nicolas Poussin qui est représenté dans la BD.

 

 

Les-bergers-d-Arcadie.jpg

 

 

Dans sa recherche, Saunière découvre un prieuré avec d'étranges statues rappelant l'art sumérien et une pyramide inversée.

 

 

Art-Sumerien.jpg

 

 

 

Il identifie "Ouroboros" le serpent qui se mort la queue

 

 

ouroboros.jpg

 

 

Sur le wiki : link

 

 

REXMUNDI001.jpg

 

 

Les personnages

Docteur Saunière.

Geneviève Tournon médecin de cour du duc de Loraine dont Saunière a été amoureux.

Albert Maiselles rabbin spécialiste de la cabale et des arts noirs.

Père Marin.

Le duc de Loraine.

Isabelle Plantard de Saint-Clair fille unique du duc de Loraine.

Hugo de Médici un des plus riches prince marchand de France.

Louis XXII roi de France.

 

 

REXMUNDI002.jpg

 

 

REXMUNDI003.jpg

 

 

Un site : link

Un autre : link

Partager cet article
Repost0
12 avril 2012 4 12 /04 /avril /2012 15:25

 

 

 

 

 

 

 

La mort du Feu


Les Oulhamr fuyaient dans la nuit épouvantable.

Fous de souffrance et de fatigue, tout leur semblait vain devant la calamité suprême :

le Feu était mort.

Ils l’élevaient dans trois cages, depuis l’origine de la horde ;

quatre femmes et deux guerriers le nourrissaient nuit et jour.

 

 

Dans la nuit des âges


Chaque jour, au déclin, les Oulhamr attendaient avec angoisse le départ du soleil.

Quand les étoiles seules demeuraient au firmament ou que la lune s’ensevelissait

dans les nuages, ils se sentaient étrangement débiles et misérables.

Tassés dans l’ombre d’une caverne ou sous le surplomb d’un roc, devant le froid

et les ténèbres, ils songeaient au Feu qui les nourrissait de sa chaleur et chassait

les bêtes redoutables.

 

 

 

Joseph Henri Boex (1856-1940) publie, sous le pseudonyme de J.-H. Rosny Aîné la Guerre du feu en 1911, inventant ainsi le roman préhistorique, ou, ce qu’il appelle lui-même, « le roman des âges farouches ».

 

 

Jean Jacques Anneau en fera un film

 

 

guerre-du-feu-1981-07-g.jpg

 

guerre-du-feu-1981-15-g.jpg

 

 

 

Rae Dawn Chong, actrice canadienne préta son corps comme Q'Orianka Kilcher

et Moon Bloodgood laissèrent le leur à la caméra de Terence Malik et de Marcus Nispel.

Partager cet article
Repost0
11 avril 2012 3 11 /04 /avril /2012 19:43

 

 

 

 

 

Des insomnies,

Barbara vous en guérir pourra

mais,

pourquoi dormir vouloir

car la nuit finir saura

et Barbara nos jours hantera

 

 

 

Barbara-Carlotti.jpg

 

 

Barbara-Carlotti02.jpg

 

 

 

Le site officiel link

Partager cet article
Repost0
10 avril 2012 2 10 /04 /avril /2012 21:04

 

 

 

 

 

 

Un film d'Otto Preminger de 1954

 

avec

Marilyn Monroe

Robert Mitchum

 

 

 

la-riviere-sans-retour-affiche_250148_27301.jpg

 

 

Matt Calder son fils et Kay une chanteuse de bar rencontrée en ville et arrivée là par hasard avec son fiancé Harry Weston qui a fuit avec arme et cheval, vont descendre la rivière sur un radeau pour échapper aux indiens. Arguments classiques pour un western qui ne l'est pas, car les indiens malgré leur rôle de méchants ne représentent pas vraiment un danger mais un prétexte, le seul vrai danger du film avec des scènes explicites étant la rivière.

 

Le film est construit sur un cercle, symbolisant le temps qui se referme sur lui même, traversé par une ligne la rivière symbolisant le passage du temps l'aventure et les transformations qu'elle induit pour les personnages.

 

 

Riviere-sans-retour01.jpg

 

Le film s'ouvre sur un paysage de nature qui domine de sa grandeur la présence humaine.

Puis on passe à un semblant de ville, une de ces villes en création que la ruée vers l'or a égrenée et l'on découvre le personnage de Kay qui chante devant les hommes dans un bar.

 

Riviere-sans-retour02.jpg

 

 

Le film se clôture de la même façon. Kay dans un bar de Council City sera arrachée à sa situation par Matt Calder qui l'emmènera vers la nature pour un nouveau départ.

 

 

Riviere-sans-retour07.jpg

 

 

Entre ces deux temps la rivière qui joue le rôle d'un révélateur car l'homme en affrontant ses épreuves se retrouve face à ce qu'il est : révélation d'un secret pour Matt et de la personnalité de Kay révélant son humanité profonde, pleine d'empathie pour Harry Weston malgré sa trahison.

 

 

Riviere-sans-retour002.jpg

 

Riviere-sans-retour03.jpg

 

Riviere-sans-retour04.jpg

 

Riviere-sans-retour05.jpg

 

Riviere-sans-retour06.jpg

 

 

 




 


 

 


Partager cet article
Repost0
4 avril 2012 3 04 /04 /avril /2012 16:06

 

Racines est écrit et déssiné par Vincent Dutreuil

 

On suit le destin de Daniel, Sarah  et leur fils Jérémy

qui vivent au milieu d'une forêt peuplée de Kraws

sortes de lutins anthopophages et féroces

sous les ordres du dieu de la forêt Taüt qui

ressemble à un Hent (Le seigneur des anneaux)

et qui est amoureux de Sarah.

 

 

Racines001.jpg

 

Xhiti, un Kraw femelle, Judith, une chauve souris

qui parlent, sont les protecteurs de Jérémy

à qui Taüt lèguera son pouvoir afin de protéger

la forêt.


 

Racines002.jpg

 

On trouve la description d'un monde concentrationnaire

avec des forges, où la Longon-Rail fait fabriquer

les éléments nécessaires à la construction

de la voie ferrée qui reliera Longon à Phéladelpès,

par des ouvriers qui ne sortiront jamais du camp

gardé par la milice.

 

 

Racines004.jpg

 

On découvre aussi la rivalité entre

la Phéladelpès airline et la Longon rail

qui se joue autour de la recherche des plans

d'un moteur révolutionnaire cachés dans un bijou

récupéré par Jerémy.

 

D'autres personnages comme Emery Hawthorn passeur

pas très regardant sur l'honneteté et Mina protituée au grand coeur

viennent enrichir le récit.

 

 

Racines003.jpg

Partager cet article
Repost0
3 avril 2012 2 03 /04 /avril /2012 19:50

 

 

Avoir donné à chaque chose la parole

avant d'accepter le sommeil

 

Gil Jouanard

 

 

 

Accepter le sommeil

après avoir écouté les Stones

et puis après...

Après moi le sommeil,

peint en 1958 par Max Ernst en souvenir d'Eluard

 

Mais,

malgré le sommeil

on peut presque

vous entendre soupirer...

 

 

Partager cet article
Repost0