Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

Recherche

21 avril 2013 7 21 /04 /avril /2013 21:02

 

 

 

 

Akua-Naru.png

 

 

Akua-Naru02.jpg

 

 

hé mec, pour écouter Akua...

faut pousser les boomer à fond mec...

 

 

 

 

 

 

 

Mec, si tu veux en savoir plus sur Latanya Hinton

faut suivre les liens...

 

link

link

 

Partager cet article
Repost0
30 mars 2013 6 30 /03 /mars /2013 16:09

 

 

 

 

M83 - StarWaves" - Oblivion

 

 

Parce que tous les péchés du monde ne sont

en réalité que des inachèvements, que des

incomplétudes, toute la souffrance du monde

est en réalité une expiation.

 

p 111 - in "Le boxeur manchot"

Partager cet article
Repost0
26 mars 2013 2 26 /03 /mars /2013 21:08

 

 

 

 

 

 

Creole-Choir-of-Cuba_3a_Sven-Creutzmann.jpg

 

 

The-creole-choir-of-cuba.jpg

 

 

Un article des Inrocks : link

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

.

 

Partager cet article
Repost0
19 mars 2013 2 19 /03 /mars /2013 21:08

 

 

Bein y'a un garçon qu'elle connaît

c'est celui auquel elle rêve

il l'a regarde dans les yeux

et l'emporte au dessus des nuages

Faut avouer

qu'y'a d'quoi perdre le controle.

 

Pour simplement l'écouter

et se rappeler ce son qui a marqué cette époque

 

 

 

 

 

 

ou pour voir avec quelle fraîcheur

elle interprétait cette chanson en 1986

 

 

 

 

 


Partager cet article
Repost0
19 mars 2013 2 19 /03 /mars /2013 18:08

 

 

 

 

 

On la connaît pour son rôle

dans "Brève rencontre" de David Lean,

l'homme de Lawrence et de Jivago,

mais cette actrice anglaise,

au physique si éloigné de celui des girls

qui firent la répontation de la saga,

a néamoins quelques rapports avec

Monsieur Bond, James Bond.

En effet, elle épousa en 1935

Peter Fleming un écrivain explorateur

dont le frère Ian, assistant espion,

enfanta le célèbre 007.

 

 

celia-johnson1933.jpg

 

 

breve-rencontre-1946

 


Partager cet article
Repost0
24 février 2013 7 24 /02 /février /2013 17:39

 

 

 

Marx01

 

 

 

Jean-Pierre Vernant, citant Theognis, indique :


« Ceux qui aujourd’hui ont le plus convoitent le double.

La richesse, ta chrémata, devient chez l’homme folie, aphrosunè »


Et Vernant, décrivant l’état des mœurs de cette

Grèce du VIème siècle en crise d’ajouter pour sa part :


« Qui possède veut plus encore. La richesse finit par n’avoir plus d’autre objet qu’elle-même (…), elle devient sa propre fin, elle se pose comme besoin universel, insatiable, illimité, que rien ne pourra jamais assouvir. A la racine de la richesse, on découvre donc une nature viciée, une volonté déviée et mauvaise, une pleonexia :

désir d’avoir plus que les autres, plus que sa part, toute la part. Koros,

hubris, pleonexia sont les formes de déraison que revêt, à l’âge de Fer,

la morgue aristocratique, cet esprit d’Eris qui, au lieu d’une noble émulation,

ne peut plus enfanter qu’injustice, oppression, dusnomia ».

 

Tiré de Frédéric Lordon : link

 

Quand on vous disait

qu'à penser toujours au pognon

on finissait par d'venir C...

Les Grecs, pourtant pas tous sortis d'la cuisse de Jupiter,

l'avaient bien compris avant nous...


Partager cet article
Repost0
24 février 2013 7 24 /02 /février /2013 16:46

 

 

 

Marx01

 

 

"Je dis comme Catherine Deneuve,

nous avons le sentiment aujourd'hui

qu'on cherche à recréer quelque chose

qui s'apparente à 1789."

Laurence Parisot

 

Gégé s'était essayé à la fuite de Varennes

pour se retrouver en Russie...

mais de là à prendre des vessies pour des lanternes

et croire qu'on pourrait y pendre les riches...

 

Ah ! ça ira, ça ira, ça ira !

Les aristocrates à la lanterne.

Ah ! ça ira, ça ira, ça ira !

Les aristocrates on les pendra.

 

Mais un doute nous assaille

et si finalement Gégé avait raison

si leur fuite n'était pas aussi terrible que cela,

pas aussi terrible que les peurs qu'ils essaient

d'entretenir pour nous dissuader

de les y encourager....


"Mais qu’ils partent donc, ils ne nous manqueront pas.

Ils sont très remplaçables, leur fortune est inutile à l’économie,

et elle est un trouble à l’ordre public. Ah oui : en partant,

qu’ils n’oublient pas de déposer leur passeport à la porte." (...)

"Pour le dire plus simplement :

l’argent des riches ne sert à rien —

qu’à s’augmenter lui-même."

Frédéric Lordon : link


Car, que seraient les pauvres sans les riches ?

Un peu moins pauvres peut-être...


Partager cet article
Repost0
22 février 2013 5 22 /02 /février /2013 22:52

 

 

Y'en a une qu'est à moitié endormie

et l'autre qui peut plus dormir...

Qu'esse qu'vous voulez faire avec ça ?

Bon, Harley Streten a des insomnies créatrices

et son toubib ne connait pas les somnifères.

L'Australie, ça vous met la tête à l'envers,

on l'savait, de là à perdre le sommeil...

Nolan nous avait dèjà mis en garde

contre les insomniaques, mais

c'était en Alaska.

 

Pour écouter la belle endormie : link

en lisant  Yasunari Kawabata

 

Partager cet article
Repost0
19 février 2013 2 19 /02 /février /2013 21:29

 

 

 

 

 

Lisa Stansfield - Goodbye

 

 

 

Claude-Nori02.jpg

 

Claude-Nori03.jpg

 

Claude-Nori-1-.jpg

 

Claude-Nori-16.jpg

 

Claude-Nori-104.jpg

 

claude-nori-2.jpg

 

Partager cet article
Repost0
19 février 2013 2 19 /02 /février /2013 21:11

 

 

 

 

Sophie Delila - What I do

 

 

Le 1er décembre 1955 à Montgomery en Alabama

Rosa Parks refuse de se lever pour céder sa place

à un blanc et l'histoire s'accélère

 

Rosaparks.jpg

 

Rosa Parks et Martin Luther King

 

 

En 1956, un reporter du New York Times 
couvre l’une des réunions de boycott.


Il est impressionné par le talent de tribun 
de Martin Luther King qu’il cite longuement :

« Nous avons subi les humiliations ; nous 
avons supporté les injures ; nous avons été maintenus

dans la plus profonde oppression. 
Et nous avons décidé de nous dresser, 
armés de la seule protestation.

C’est une 
des grandes gloires de l’Amérique que 
de garantir le droit de protester.

Même 
si nous sommes arrêtés chaque jour, si 
nous sommes piétinés chaque jour, ne laissez jamais

quelqu’un vous abaisser au point 
de vous forcer à le haïr. Nous devons user 
de l’arme de l’amour.

Nous devons faire preuve de compassion et de compréhension envers 
ceux qui nous détestent.

Nous devons réaliser que tant de gens ont appris à nous détester et qu’ils ne sont finalement

pas totalement responsables de la haine qu’ils nous portent. Mais nous nous tenons

au tournant de la vie 
et c’est toujours l’aube d’un nouveau jour. »

 

Dans l'Humanité link

 

 

 

 

 

 

Neil Young - Alabama

Partager cet article
Repost0