Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

Recherche

20 mai 2014 2 20 /05 /mai /2014 20:11

Maurice Blanchot donne une magnifique analyse de la rencontre

« hasardeuse » entre Breton et Nadja:

« ( ... ) là où l'intention claire se dérobe,

c'est l'ingérence cachée du désir qui se dénonce.

Le hasard est désir; : ce qui signifie que le désir ou désire le hasard

en ce qu'il a d'aléatoire, ou le séduit pour le rendre

inconsciemment semblable à ce qui est désiré - forme

alors magique qui a été la tentation du surréalisme.

 

Maurice Blanchot - Le demain joueur

 

 

Le hasard n'est rien d'autre que le révélateur

d'une situation antérieure cachée.

p 576 Présentation des oeuvres de Stefan Sweig par Brigitte Vergne-Cain

et Gérard Rudent

 

Cette situation d'empathie avec autrui [...] et qui

associée à l'action du hasard doit rendre possible une rencontre.

p 631 idem

Partager cet article
Repost0
18 mai 2014 7 18 /05 /mai /2014 17:41

 

 

En contemplant, comme une photographie, "Poisson Soluble",

nous découvrons Breton en proie à une attente qui, à son origine,

n'est justifiée que par une irréductible mais intentionnelle certitude :

celle qu' en toute chose on peut découvrir un signe de l'amour.

p 23 Philosophie du Surréalisme - F. Alquié

 

C'est pourquoi l'amour, entendons ici l'amour passion, prend d'emblée,

dans les préoccupations surréalistes, la première place.

p 92

 

C'est de l'amour que les Surréalistes attendent la grande révélation.

p 93

 

C'est pourquoi l'illumination poétique est pour elle, bien plus qu'invention

d'un sens, découverte d'une présence. Breton insiste toujours sur la

passivité de l'esprit, la création lui semble moins chère que la révélation;

aussi les rencontres provoquées de l'art laissent-elles souvent le pas,

dans le surréalisme, aux rencontres subies de la vie : en tout cas,

elles en sont inséparables,

p 109

 

 

Partager cet article
Repost0
9 mai 2014 5 09 /05 /mai /2014 19:22
Gerda Taro
Gerda Taro
Gerda Taro
Gerda Taro
Gerda Taro
Partager cet article
Repost0
7 mai 2014 3 07 /05 /mai /2014 20:23

 

 

Le surréalisme est recherche d'une voie de connaissance
et de salut, il est attention à tout ce qui soulève l'homme
au-dessus de lui-même, ou du moins semble le porter en
dehors de lui-même. Il veut échapper « aux contraintes
qui pèsent sur la pensée surveillée », à la tyrannie des
lois du monde sensible, à l'esprit critique, aux tabous de
la morale courante, à tout ce qui corrige et endigue, et
retrouver, une fois encore, la liberté totale de l'homme.

p 28 - Philosophie du Surréalisme - F. Alquié

Partager cet article
Repost0
7 mai 2014 3 07 /05 /mai /2014 19:55

 

 

Un canadien (Mike Milosh) et un danois (Robin Hannibal) embarqués

dans un projet qui a pour nom : Rhye...

Mais où ont-ils trouvé un nom pareil ?

Remarquez, lorsqu'on cumule dans son nom et prénom

Robin et Hannibal tout est possible...

 

Partager cet article
Repost0
7 mai 2014 3 07 /05 /mai /2014 19:43

 

Nous réduirons l'art à sa plus simple expression qui est l'amour.

 

 

L'émotion amoureuse n'apparaît, dans Poisson Soluble,

comme l'unique but de la recherche humaine que parce qu'elle

contient toute l'obscurité, tous les problèmes, toute l'ambiguïté

de l'homme.

p 13 - Philosophie du surréalisme - F. Alquié

 

 

Partager cet article
Repost0
4 mai 2014 7 04 /05 /mai /2014 09:36
L'affaire Vargas - Fernando Pessoa

Il y a des gens qui posent des questions pour ne rien savoir.

p 46

 

car c'est dans nos imaginations, dans nos rêves que nous sommes
profondément nous

 

Or, l'imagination étant ce par quoi nous
sommes le plus profondément nous, il s'ensuit
que l'intelligence créative est liée à notre individualité
la plus profonde.

p 143

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
3 mai 2014 6 03 /05 /mai /2014 19:27
Kutna Hora
Kutna Hora
Kutna Hora
Kutna Hora
Kutna Hora
Kutna Hora
Kutna Hora
Kutna Hora
Kutna Hora
Partager cet article
Repost0
30 avril 2014 3 30 /04 /avril /2014 16:59

Dracula

Dracula
Partager cet article
Repost0
12 avril 2014 6 12 /04 /avril /2014 19:34

 

Comment devient-on ce qu'on est ?

 

"Ecce homo"
a comme sous-titre « Comment on devient ce qu’on est ».
Nietzsche reprend cette formule à Pindare (Pythique II, 72). On la retrouve
dans le Troisième Livre du Gai Savoir
« Que dit ta conscience ? – Tu dois devenir celui que tu es »

in Eric Blondel

Partager cet article
Repost0