Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

Recherche

19 janvier 2013 6 19 /01 /janvier /2013 16:01

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Dieu, l'Esprit, la Morale, l'Homme, l'Etat, le Peuple, la Liberté,

autant d'entreprises de destruction du Moi, autant d'impostures,

de mensonges consacrant l'aliénation des hommes,

leur mise en esclavage par des fantômes.

p 136

 

De même que les maîtres du monde volent à l'homme sa vie,

de même les idéaux volent au MOI sa force.

 

Ce que nous appelons le Bien c'est le mal. Ainsi nous condamnons

le vol, mais celui-ci existerait-il sans la propriété privée ? Les hommes

n'ont que trop tardé à se servir : puisqu'on leur refuse ce qui leur

est dùu qu'ils le prennent.

p 137

 

Stirner donne un sens profond et non conventionnel

aux notions d'égoïsme et d'intérêt que Nietzsche, allant

dans le sens de Stirner, dévoilera comme des forces

incandescentes et généreuses.

p 138

 

Stirner est peut-être le seul à avoir proclamé si radicalement

la nécéssité, pour sauver la vie, de la délivrer de la pensée des penseurs.

p 139

 

Je n'ai pas à me faire libre,

j'ai à être tout simplement.

p 142

 

L'histoire s'ouvre sur la suprême liberté, celle du jouir

sans restriction ni mesure : "Je suis le point de départ

d'une histoire nouvelle, d'une histoire de la jouissance

après l'histoire du sacrifice, d'une histoire non plus de l'Homme

et le l'Humanité mais du Moi3.

p 143

 

 

Toutes les citations sont extraites de

"La Philosophie" sous la direction de François Châtelet

 

L'histoire continue...

 

 

Alors Stirner et Friedrich Hayeck même combat ?

Pas tout à fait L'égoïsme de Stirner est une force libératrice

car elle agit dans un monde sans institutions, sans idéologies,

alors que l'égoïsme des libéraux met les institutions et les idéologies

à son service dans une lutte des uns contre les autres.

 

Partager cet article
Repost0

commentaires