Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
24 avril 2019 3 24 /04 /avril /2019 06:31

 

 

Les exaspérés sont ainsi, ils jaillissent un beau jour de la tête des peuples comme les fantômes sortent des murs.

 

 

John Wyclif eut l'idée qu'il existe une relation directe entre les hommes et Dieu. (…)
Enfin, pour vraiment emmerder le monde, il répudia la transsubstantiation, comme
une aberration mentale. Et, pour finir, il eut sa plus terrible idée, et prôna l'égalité des hommes.
P 16

 


Car les puissants ne cèdent jamais rien, ni le pain ni la liberté. Et c'est à ce moment qu'il prononce devant eux sa plus terrible parole. Devant le duc Jean, le prince héritier, le bailli Zeiss, le bourgmestre et le conseil d'Allstedt, après le glaive, les pauvres, Nabuchodonosor et la colère de Dieu, voici que Müntzer dit:
IL FAUT TUER LES SOUVERAINS IMPIES.
P 41

 


les fantaisies sont pourtant une des voies de la vérité.
P 50

 


On dit que la vérité a plusieurs visages, dont
l'un serait plus affreux que le mensonge, mais toujours caché.
P 58

 


Les mots, qui sont une autre convulsion des choses.
P 59

 


Ces légendes scélérates ne viennent courber la tête des renégats qu'au moment où
leur est retirée la parole. Elles ne sont destinées qu'à faire tinter en nous la voix qui
nous tourmente, la voix de l'ordre, à laquelle nous sommes au fond si attachés que nous
cédons à ses mystères et lui livrons nos vies.
P 66

 

Partager cet article
Repost0

commentaires