Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
30 septembre 2018 7 30 /09 /septembre /2018 13:31

 

ISMENE - Et voici nos deux frères qui se sont entre-tués, ne partageant entre eux que la mort, les infortunés! Demeurées seules, nous deux,  présent, ne prévois-tu pas l'affreuse fin qui nous guette si nous enfreignons la loi, si nous passons outre aux édits et à Ia puissance du maître? N'oublie pas que nous sommes femmes et que nous n'aurons jamais raison contre des hommes. Le roi est le roi: il nous faut bien obéir à son ordre, et peut-être à de plus cruels encore. Que nos morts sous la terre me le pardonnent, mais je n'ai pas le choix; je m'inclinerai devant le pouvoir. C'est folie d'entreprendre plus qu'on ne peut.

P 70

CREON – Mais la cupidité a souvent perdu les hommes.

P 74

LE GARDE – L’argent, ah ! maudite engeance, fléau des humains !

P 75

CHANT DU CHŒUR - Entre tant de merveilles du monde, la grande merveille, c'est l'homme. Il parcourt la mer qui moutonne quand la tempête souffle du sud, il passe au creux des houles mugissantes, et la mère des dieux, la Terre souveraine, l'immortelle, l'inépuisable, une année après l'autre  il la travaille, il la retourne,  alignant les sillons au pas lent de ses mules. Mais le plus haut dans la cité se met au ban de la cité Si, dans a criminelle audace, il s'insurge contre la loi. A mon foyer ni dans mon coeur le révolté n'aura jamais sa place

P 77

CREON - En vérité, de nous deux, c'est elle qui serait l'homme, si je la laissais triompher impunément.

P 80

CREON - Descends donc là-bas, et, s'il te faut aimer à tout prix, aime les morts. Moi vivant, ce n'est pas une femme qui fera la loi.

P 81

CREON - oui, tout doit passer après la volonté d'un père. Les hommes souhaitent de voir grandir dans leur maison des enfants soumis, qui embrassent leurs querelles et leurs amitiés. Donner la vie à des ingrats, n'est-ce pas engendrer nous-mêmes nos propres mires, à la grande joie de qui nous hait ? Mon enfant, l'amour n'est qu'un plaisir: ne perds pas la raison pour une femme: Dis-toi que ltreinte d'une méchante épouse a de quoi refroidir un mari. Quelle plaie plus pernicieuse qu'un ami pervers ? Allons, repousse comme un être malfaisant cette malheureuse fille, laisse-la se marier chez Hadès, si cela lui plaît. Puisque seule dans la cité je l'ai trouvée rebelle, j'entends ne pas tromper la confiance du peuple: Je la condamne à mort.

P 84

L'anarchie est le pire des fléaux; elle ruine les cités, détruit les foyers, rompt les lignes du combat, sème la panique, alors que la discipline sauve la plupart de ceux qui restent à leur poste. C'est pourquoi notre devoir est de défendre l'ordre et de ne jamais souffrir qu'une femme ait le dessus. Mieux vaut tomber, s'il le faut, sous les coups d'un homme, que d'être appelé le vaincu d'une femme.

P 85

CHANT DU CHŒUR - le Désir a sa place entre les grandes Lois qui règnent sur le monde, et sans combat la divine Aphrodite fait de nous ce qu'elle veut.

P 88

LE CORYPHEE - Ce qui compte avant tout, pour être heureux, c'est d'être sage. Et surtout il ne faut jamais manquer à la piété. Les présomptueux, de grands coups du sort leur font payer cher leur jactance et leur enseignent, mais un peu tard, la sagesse.

P 101

 

Partager cet article
Repost0

commentaires