Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
7 août 2011 7 07 /08 /août /2011 07:56

 

 

 

 

 

 

 

 

"Je vis ensuite, à Madras, Sundarambal, la grande actrice tamoule,

cantatrice merveilleuse, la seule très belle femme dravidienne que je vis,

et du plus vrai talent. Elle semblait avoir, à la fois, du sang

dans le corps, et du pétrole. Quand elle apparut, elle écrasa les autres femmes 

(qui étaient des hommes). Avant d'avoir fait un geste (elle en faisait peu),

avant de chanter. Il y avait en elle  la  santé  féminine, la  femme  faite 

par les glandes et l'âme. Les autres étaient des coquettes, car l'homme

ne peut être femme naturelle. Ils essayaient d'être femmes. Elle essayait

d'être un être humain. Elle y arrivait, sans doute. Mais en elle subsistait

ce quelque chose d'essentiellement particulier, d'autant plus troublant

qu'elle n'y faisait pas attention  la féminité."


P 125 – 126

 

 

 

.

 


 

  Si les anges existent, alors ils ont un nom...

Partager cet article
Repost0

commentaires