Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
25 juillet 2011 1 25 /07 /juillet /2011 19:27

 

Un petit goût de suranné, de démodé,

pas tout à fait vintage mais pas loin non plus

De la poésie d'avant

comme on n'en fait plus

mais d'la poésie quand même.


 

Emile Henriot

 

Hoc est vivere bis

 

Heureux qui sait vieillir selon ses destinées

et ne redoutent pas le soir qui va venir,

présent à tous ses jours dans les pages tournées

peut s'embaumer encor de ses roses fanées

et garde un coeur fidèle à ce qu'il vit mourir !

le sage étend pour lui le nombre des années

car c'est vivre deux fois qu'aimer se souvenir !

 

 

O mémoire

 

O mémoire ! o bienfait d'un coeur qui se souvient !

tout est là, le secret, le rire, le chagrin,le jour et la saison, l'espoir, les choses tues,

et l'absente un doigt sur la bouche, non perdue,

les rêves faits, les voeux comblés, tout l'autrefois

plus réel qu'il ne fut peut être, tant de voix

de morts aimés, toujours présents, toujours fidèles,

bruissement sacré comme un bois peuplé d'ailes,

la douleur devenue un baume avec le temps,

et moi même pareil à moi même constant

sans cesse ravivant d'une âme inassouvie

ces images, débris et témoins de ma vie

et dont mon coeur fervent à les bien retenir

parmi ses renouveaux garde le souvenir

comme la coupe où sèche, odorante et fanée,

ce qui reste de toi, rose de l'autre année.



 

Partager cet article
Repost0

commentaires