Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
15 septembre 2012 6 15 /09 /septembre /2012 16:57

 

 

 

 

Image.png

 

 

Lorsque enfin nous arrivâmes à Bonbon Palace, elle se mêla aux déménageurs à l'arrière du camion et ne cessa de courir d'un endroit à l'autre, tout excitée, avec son bout de jupe de la taille d'un kleenex, qui servait moins à vêtir qu'à exhiber son affreux gros cul.

p 196

 

 

Image02-copie-1.jpg

 

 

Elle était incomparablement plus séduisante qu'Ethel. De longues et jolies jambes, un teint lisse et clair, des dents comme des perles, des seins pétris selon les règles de la dialectique : sur un grand corps, de petits seins fermes pouvant tenir dans une paume.

p 214

 

 

Elle souffrait de la maladie incurable de ceux qui, dès leur plus jeune âge, réalisent combien leur enfance est merveilleuse et commencent leur vie en plaçant la barre très haut... A présent, tout ce que la vie pouvait lui offrir d'agréable et toutes les personnes qu'elle pourrait rencontrer étaient voués à rester en dessous de ce seuil et dans l'ombre de son grand-père. Or, ces gens n'avaient même pas conscience de cette incomplétude, et c'est bien là que résidait le problème : la perfection du bien. Ceux qui croyaient sans réserve à leur propre bonté étaient dans une situationb bien plus critique que les gens mauvais, parce qu'ils se considéraient comme parfaitement achevés.

p 230

 


Partager cet article
Repost0

commentaires