Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
25 mars 2009 3 25 /03 /mars /2009 14:26



S'il est une image, il est celle du voyage, d'un vagabon sans limbe qui a changé son nom pour que toute sa vie puisse tenir dedans, comme un trait tiré jusqu'aux étoiles qu'il aimait contempler lorsqu'il passait la ligne, à une époque où le temps n'était pas encore compté et le voyage toujours une aventure.

« Je voulais indiquer aux jeunes gens d’aujourd’hui qu’on les trompe, que la vie n’est pas un dilemme et qu’entre les deux idéologies contraires entre lesquels on les somme d’opter, il y a la vie, la vie, avec ses contradictions bouleversantes et miraculeuses, la vie et ses possibilités illimitées, ses absurdités beaucoup plus réjouissantes que les idioties et les platitudes de la « politique », et que c’est pour la vie qu’ils doivent opter, malgré l’attirance du suicide, individuel ou collectif, et de sa foudroyante logique scientifique. Il n’y a pas d’autres choix possibles. Vivre ! »

Frédéric-Louis Sauser qui deviendra Blaise Cendrars ("tout ce que j'aime et que j'étreins se transmue aussitôt en cendres." - Inédits secrets. " Et Blaise vient de Braise" - Une nuit dans la forêt) est né le 1er septembre 1887 à La Chaux-De-Fonds.
En 1915 en Champagne il perd son bras droit.
Le 21 janvier 1961, il meurt à Paris.

"La sérénité ne peut être atteinte que par un esprit désespéré, et pour être désespéré, il faut avoir beaucoup aimé et aimer encore le monde".

"Et alors j'ai pris feu dans ma solitude, car écrire c'est se consumer... car écrire, c'est brûler vif, mais c'est aussi renaître de ses cendres." - L'Homme foudroyé

Un blog pour voyager
http://debarcaderes.over-blog.com/article-3486524.htmllink

ou un autre
http://www.es-conseil.fr/pramona/p1mm.htmlink

Tarsila do Amaral 
Partager cet article
Repost0

commentaires