Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
25 juin 2016 6 25 /06 /juin /2016 16:00
Hiroshima mon amour - Marguerite Duras

 

PORTRAIT DE LA FRANÇAISE

Elle a trente-deux ans. Elle est plus séduisante que belle. On pourrait l'appeler elle aussi d'une certaine manière "The Look". Tout, chez elle, de la parole, du mouvement, "en passe par le regard". Ce regard est oublieux de lui-même. Cette femme regarde pour son compte. Son regard ne consacre pas son comportement, il le déborde toujours. Dans l'amour, sans doute, toutes les femmes ont de beaux yeux. Mais celle-ci, l'amour la jette dans le désordre de l'âme (choix volontairement stendhalien du terme) un peu plus avant que les autres femmes. Parce qu'elle est davantage que les autres femmes" amoureuse de l'amour même". A travers l'homme qu'elle aime, elle aime aussi l'amour. Je veux dire qu'elle guette, comme une bête, dans l'amour, la chance que l'amour représente, de se perdre en lui, jusqu'à ne plus retrouver, jamais, l'entendement d'un compromis éventuel entre l'amour et la vie.

 

Marguerite Duras "Portraits des personnages" - Hiroshima mon amour film d'Alain resnais

Partager cet article
Repost0

commentaires