Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

Recherche

18 novembre 2009 3 18 /11 /novembre /2009 15:19

"Les violences sont inouïes et ne s'expriment pas seulement à l'égard des cadres dirigeants de l'entreprise, mais aussi de leurs femmes ou bien même de leurs enfants."
Laurence Parisot le 21 avril 2009

Il est vrai que les 733 licenciements programmés dans les deux usines iséroises de Caterpillar ou les suicides des salariés de France télécom ne relèvent pas d'une violence faite aux salariés par un mode de production et une organisation du travail qui ne voient dans l'homme qu'une variable d'ajustement pour maximiser le taux de profit.

Sur Agorax vox Paul Moreira parle de son livre "Travailler à en mourir" : link

Un livre de photos rend visible les invisibles.

"Les caterpillés", de Bernard Ciancia. 5 €.

Le photographe cède ses droits d'auteur à l'association "La mémoire des Caters".

La Ville d'Échirolles et le conseil général ont participé à la publication de ce livre.

Contact : 06 87 78 05 15.

Les caters en lutte : link




En échos aux propos de la patronne des patrons on préfère la parole des licenciés :
« Prends-nous en photo, on nous assassine... »,
avait lancé un gréviste au photographe.
Il l'a fait. Merveilleusement bien.


Un article de l'huma link


Page ouverte à : mArx et tous ses brother's


*
Partager cet article
Repost0

commentaires