Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

Recherche

22 avril 2010 4 22 /04 /avril /2010 15:07

Rocher-perce-Breton-Arcane-17.JPG


Il est vrai, qu'avec un paysage comme celui là

pas besoin d'aller fumer du pets avec ses potes les Jawas

pour décoller.

 

 

Tout y est, toute la thématique qu'André Breton a élaboré

est développée dans ces textes écrits en 1994 lors d'un voyage

au Canada avec la nouvelle élue de son coeur Elisa Claro.

 

 

 

"La vie humaine est à repassionner"

p 140

 

 

 

L'androgyne primordial :

 

"Je parle naturellement de l'amour qui prend tout le pouvoir, qui s'accorde toute la durée de la vie, qui ne consent bien sûr à reconnaître son objet que dans un seul être."

p 27

Un seul être, peut être, mais Breton s'y prendra à plusieurs fois pour le découvrir.

(Jaqueline Lamba, Suzanne Muzard, Najda, Simone Khan, Lise Deharme, pour une vue plus étandue de la place des femmes dans la vie de Breton un article sur le site Mélusine : link)

 

La femme promise, révélée par le regard :

 

"Avant de te connaître j'avais rencontré le malheur, le désespoir. Avant de te connaître, allons donc, ces mots n'ont pas de sens. Tu sais bien qu'en te voyant la première fois, c'est sans la moindre hésitation que je t'ai reconnue."

p 23



La femme-enfant :

 

" Je choisis la femme-enfant non pour l'opposer à l'autre femme, mais parce qu'en elle et seulement en elle me semble résider à l'état de transparence absolue l'autre prisme de vision."

p 69

"Et sous l'écroulement de ses cheveux dédorés se composent à jamais tous les traits distinctifs de la femme-enfant, de cette variété si particulière qui a toujours subjugué les poètes parce que le temps sur elle n'a pas de prise."

p 67


L'ésotérisme


"L'ésotérisme, toutes réserves faites sur son principe même, offre au moins l'immense intérêt de maintenir à l'état dynamique le système de comparaison, de champ illimité, dont dispose l'homme, qui lui livre les rapports susceptibles de relier les objets en apparence les plus éloignés et lui découvre partiellement la mécanique du symbolisme universel."

p 105

On connaît la fascination des suréalistes pour la métaphore, cette figure de style, destinée à rapprocher des éléments si discemblables par la comparaison et l'utilisation du mot "comme".

 

La révolution


"La rebellion porte sa justification en elle-même, tout à fait indépendamment des chances qu'elle a de modifier ou non l'état de fait qui la détermine."

p 108

 


Le retour à l'enfance au monde primitif, originel

 

"Et tout d'abord, chez l'homme un terrible besoin d'enfance persistante demande à être comblé."

p 139


 

Sur le wiki un article sur Arcane 17 : link

Sur le wiki un article sur le tarot de Marseille : link

 


Partager cet article
Repost0

commentaires

A
« La vérité se révèle plutôt au cœur de l'homme qu'à sa raison », dit Hippolyte Destrem, parce que le cœur de l'homme est inspiré par l'Esprit féminin.
Pour trouver la Vérité, il n'y a que deux voies à suivre : celle de la Science et celle de l'Amour.
La Religion, c'est la voie de l'Amour.
L'Amour, c'est le lien moral qui unit l'homme à l'Esprit féminin, et c'est ce lien qui est la Religion.
« L'amour idéal est pour l'homme un lien d'un si grand prix, un tel élément de bonheur, que tous ceux qui l'ont ressenti le placent au-dessus de tous les autres éléments de la félicité humaine. Il faut considérer en lui non seulement le bonheur qu'il fait éprouver, mais encore la perfection qu'il donne à toutes les puissances de l'âme. De tous les sentiments qu'il nous est donné de concevoir, il est celui qui nous élève le plus au-dessus des faiblesses et des vulgarités de la pure sensation, celui qui produit dans l'intelligence les manifestations les plus poétiques, celui qui fait naître dans la volonté les résolutions les plus nobles ».
À André Breton que je ne connais que très peu…
Cordialement
Répondre