Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

Recherche

11 avril 2009 6 11 /04 /avril /2009 09:41

De son vrai nom Laure de Sade (1310 - 1348), le marquis aurait pu se vanter d'avoir de la parentèle qui n'était pas tombé d'une huche à pain, elle fut la douce égérie "aux blanches mains" de françois Pétraque. Eut-il suffit d'un seul coup d'oeil le 13 avril 1327 à la sortie de l'église de Sainte Claire d'Avignon, nul ne le sut mais ce qui est certain c'est qu'il en pinça pas mal



Béni soit le jour et le mois et l’année,
La saison et le temps, l’heure et l’instant
Et le beau pays, le lieu où fut atteins
Par deux beaux yeux qui m’ont tout enchaîné
Le bonhomme ne fait pas dans la demi mesure et quand il aime il n'aime pas à moitié, il aime en grand presque en cinémascope et dolby stéréo


Nulle paix je ne trouve, et je n'ai pas de guerre à faire :
Je crains et j'espère ; je brûle et je suis de glace.
Et je vole au plus haut des cieux, et je gis à terre ;
Et je n'étreins nulle chose, et j'embrasse le monde entier.

Qui me garde en prison la porte ne m'ouvre ni ne ferme,
Ni ne me tient pour sien, ni ne défait les liens ;
Amour ne me tue pas et ne m'ôte pas mes fers,
Ne me veut pas vivant, et ne vient pas à mon secours.

Je vois et n'ai point d'yeux, et sans langue je crie ;
Et je désire périr, et demande de l'aide ;
Et pour moi je n'ai que haine et pour autrui qu'amour

Je me repais de ma douleur, et en pleurant je ris ;
Également m'insupportent vie et mort :
En cet état je suis, Madame, pour vous.


Pétrarque, traduction J.C. Monneret



Pétrarque savais manier l'antirhèse pour plaire à sa belle, mais ce fut peine perdue car l'inspiratrice de tant de déchaînement réthorique ne tarda pas à mourir assez jeune d'ailleurs et sans doute de la peste, que le mur élevé dans la campagne du Lubéron ne parvint pas à contenir.
Cette triste fin nous amène donc à ce mur moins connu que celui des fédérés mais qui vaut une petite ballade. On peut lerejoindre par un sentier balisé en partant de Fontaine de Vaucluse où séjourna Pétrarque.







Voir ce site :link
Partager cet article
Repost0

commentaires