Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
30 juin 2019 7 30 /06 /juin /2019 10:15

 

 

 

C'était très bien la tribune de la Marlène1, il était à fond pour. En voilà une au moins qui ne mégotait pas son retour sur investissement2, c’était pour çà qu’il avait raqué au bassinet, pardon qu’il avait contribué au financement de la LRM par un don généreux et pour l’instant, il n’avait pas à se plaindre, les p’tit gars faisaient le job… Elle avait le sens de la formule la p’tite Chiappa : « Le réel cogne » enfin ces derniers temps c’était plutôt les flics qui cognaient, y s’en donnaient à cœur joie c’est pas pour rien que le père Hugo les appelait « les cognes 3» et Casta ne s’en n'était pas laissé compter : « il ne connaît aucun policier, aucun gendarme qui ait attaqué un gilet jaune » fallait oser… Sa fille, parfois il se demandait si c’était vraiment la sienne, avait voulu lui montrer les images recueillies par David Dufresne  qui prouvaient, selon elle, l’existence massive des violences policières à l’encontre de gilets jaunes. Conciliant, il avait accepté de les regarder pour ne pas exacerber des tensions qui remontaient à l’adolescence et qui s’étaient amplifiées depuis qu’elle occupait ce poste de prof de sociologie à la fac de Nanterre, elle voulait travailler, gagner sa vie, ça l’avait scandalisé : « Mais pourquoi tu te fais chier à travailler alors que je vais te laisser tellement de pognon que toi et tes héritiers vous n’arriverez même pas à le dépenser.» J’en veux pas de ton fric lui avait-elle répondu, vivante incarnation du dicton espagnol « cría cuervos y te sacarán los ojos.4» Pour en revenir aux images collectées par Dufrene5, une vraie boucherie, c’était pas Charonne6, mais on sentait la motivation. Pour détendre l’atmosphère il avait tenté un « qui aime bien châtie bien » qui n’avait eu d’autres effets que de lui faire plier bagages : « Salut papa, toujours aussi con. » Il aurait tellement voulu avoir une fille comme Marlène qui l’aurait compris… Elle savait trouver les mots pour les « gogos » il adorait ce passage : « Si chacun de nous s’est engagé dans La République en marche, ce n’est certainement pas pour réactiver les anciens clivages. C’est pour ouvrir la politique aux citoyens, pour engager la société civile aux responsabilités, pour développer des politiques publiques ancrées dans le réel, pour répondre concrètement aux grands enjeux du siècle, l’écologie, l’égalité, la transition digitale, et pour remettre l’humain au centre des décisions. » Développer des politiques publiques7 quelle bonne blague et paf on taille dans l’emploi public : éducation, transition écologique, santé, économie, travail, agriculture, culture on supprime des postes mais attention tout est dans le « ancré dans le réel » parce qu’au ministère de l’intérieur là c’est « open bar », faut des p’tits bonhommes pour jouer du LBD, c’est ça le réel… Marlène elle te ferait prendre les Balkany pour des agents du Fisc, il en fallait des comme elle, convaincue par les fables qu’elle racontait. C’est pas Macron qui avait dit « J'ai besoin d'une chose, c'est que vous nous rendiez la vie impossible, nous les dirigeants (…) j’ai vu la jeunesse de France comme la jeunesse d’Europe le faire sur le climat nous rappelant que c’est pas assez(…) J'ai besoin de cette énergie là, de ces mouvements, de ces indignations8 " il avait pas dû expliquer le truc aux policiers qui gazaient les mecs assis sur le pont de Sully. Y sont marrants…  On ferme les petites lignes de chemin de fer9 , on remplace la ligne Perpignan-Rungis par les camions10 , on refuse de taxer le kérosène sur les vols intérieurs, la France a émis 6,7% de gaz à effet de serre en trop par rapport aux objectifs qu'elle s'était fixés dans le cadre de l'Accord de Paris11  et « en même temps » Marlène répond au grand enjeu de la transition écologique... Comme disait un pote à lui en parlant de Macron après une soirée trop arrosée au Ritz : « il te le met bien profond mais en même temps il a passé la vaseline ». Marlène, elle avait dû lire 1984 d’Orwell y’a pas longtemps pour déclarer vouloir « ouvrir la politique aux citoyens » alors « qu’en même temps » Philippe  essayait de plomber le référendum sur la privatisation d’ADP12, c’était comme dans les bons thrillers où l’on retrouvait toujours les duos de flics avec un gentil et un méchant. Enfin méchants, ils l’avaient pas été avec tout le monde. D’ailleurs il en parlait l’autre jour avec son ami Carlos, un premier de cordée qui avait dévissé, ils n’étaient pas si mal en France, ça ruisselait franchement bien pour eux depuis que Macron avait été élu...

 

 

 

 

 

 

 

 

1 -https://www.lejdd.fr/Politique/tribune-de-marlene-schiappa-qui-est-pret-a-faire-passer-son-pays-avant-son-parti-3903591

2 -https://www.liberation.fr/debats/2018/09/07/julia-cage-en-france-les-plus-pauvres-paient-pour-satisfaire-les-preferences-politiques-des-plus-ric_1677285
 3 - Fichtre ! reprit Gavroche, tu vas donc te colleter avec les cognes ? — (Victor Hugo, Les Misérables, partie 4, page 68, 1862)

 4 - élève des corbeaux et ils t’arracheront les yeux

 5 -  https://www.davduf.net/
 6 - Le 8 février 1962, 20 000 personnes participent à Paris à une manifestation contre les attentats de l’OAS et pour la paix en Algérie. A l’issue de ce défilé pacifique, les forces de l’ordre chargent les manifestants aux abords de la station de métro Charonne (11e). Un déchaînement de violences policières qui fera neuf morts et plus de 250 blessés.
7 -  Diminuer le nombre d’emplois dans la fonction publique est une promesse de campagne d’Emmanuel Macron, qui avait annoncé aux Echos vouloir supprimer 120 000 postes de fonctionnaires, dont 50 000 dans la fonction publique d’Etat. Un objectif inscrit dans la loi de programmation des finances publiques 2018-2022, promulguée en janvier 2018, qui prévoit donc la suppression de 50 000 emplois pour l’Etat et ses opérateurs d’ici 2022. (…) A l’inverse, le ministère de l’Intérieur, après s’être vu promettre 1 420 ETP supplémentaires en 2018, devrait en avoir 2 153 en 2019. Suivi de la Justice (1 000 et 1 300), les armées (518 et 466), les services du Premier ministre (75 et 181) et l’outre-mer (20 et 23) https://www.liberation.fr/checknews/2019/05/30/les-effectifs-de-la-police-et-de-l-armee-augmentent-ils-alors-qu-ils-baissent-a-l-ecologie-et-a-l-ed_1730369
8 - https://www.bfmtv.com/politique/lutte-contre-le-sida-rendez-nous-la-vie-impossible-lance-macron-1717400.html
 9 - https://www.franceinter.fr/emissions/interception/interception-09-juin-2019
10 -  https://www.francetvinfo.fr/economie/transports/sncf/le-train-des-primeurs-perpignan-rungis-bientot-remplace-par-plus-de-20-000-camions-par-an-on-vous-explique-les-menaces-qui-pesent-sur-cette-ligne_3439991.html
11 -  http://www.lefigaro.fr/sciences/2018/09/13/01008-20180913ARTFIG00175-climat-la-france-ne-respecte-toujours-pas-ses-engagements.php
12 -  Le Premier ministre Edouard Philippe redoute une « situation dangereuse pour la conduite de l’action publique » avec l’avancée du projet de référendum d’initiative partagée (RIP) déclenché par les oppositions contre la privatisation d’ADP, a fait savoir son entourage, vendredi 10 mai, à l’AFP. https://www.nouvelobs.com/politique/20190510.OBS12740/referendum-sur-adp-pour-philippe-cela-pose-pose-un-vrai-et-grave-probleme-democratique.html

 

 

 

 

 


 

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires