Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

Recherche

15 janvier 2019 2 15 /01 /janvier /2019 18:39

 

 

Il avait flippé sa race en écoutant Casta1… Demain il irait à la gare chercher son abruti d’fils et sûr que les Gilets Jaunes seraient là, dans la rue, excités comme des bonzes tibétains attablés devant un plat de nouilles à la sauce carbonara qui viennent de comprendre que Philipe2 n’a rien assimilé des préceptes de Lao Tseu « Ce qui est dur et fort périra ; ce qui est doux et faible durera. »… Il espérait ne pas faire d’mauvaises rencontres…  Le commandant Andrieux3 devait toujours être à Toulon à bastonner deux ou trois gilets jaunes et normalement il ne pouvait pas tomber sur Benalla trop occupé au Tchad à palabrer avec les barbouzes de la Françafique… Bon, Casta l’avait fait flipper mais d’un autre côté il avait été rassuré de le savoir toujours à la tête des Keufs… Fallait qu’y s’remette un peu en mémoire l’vocabulaire d’son crétin d’fils sinon y z’allaient pas s’comprendre et ça allait finir en sucette comme la dernière fois… ouais ça l’avait rassuré d’voir la bonne bouille de Casta à la place de l’autre allumé d’Ferry4 qui voulait tirer dans l’tas… C’est que c’est si vite fait de finir dans l’tas5… Non… ce qui l’tracassait c’était la casquette… La casquette que son débile de fils portait toujours la visière à l’arrière rabattue sur la nuque… c’est que depuis quelques temps fallait faire gaffer à ce qu’on portait sur la tête6… déjà l’été passé, la température avait passablement monté avec l’épisode du voile sur la plage et maintenant la cagoule avait pas bonne presse… Pourtant il avait toujours cru que la Cagoule c’était les fachos7 … En parlant d’ça, lui revint en mémoire ce que son dégénéré d’fils lui avait balancé dans les dents le soir du premier tour quand Marine s’était retrouvée face à Macron et qu’il avait fait péter un bouchon pour fêter ça « A force de lui lécher la chatte on va finir par l’attraper la chtouille »… Il avait été trop laxiste dans son éducation, il aurait dû intervenir tout de suite et l’empêcher de fréquenter tous ces blacks qui lui avaient bourré l’mou avec ces idées d’merde… faut savoir rester entre blancos comme disait Manu… un type en qui il avait eu grande confiance mais qui l’avait profondément déçu quand il leur l’avait fait à l’envers sa Retirada8 … Soudain un frisson le parcouru… Pourvu que son taré d’fils ne porte pas le tee- shirt qu’il avait vu sur une noire affichée en grand dans sa chambre « Justice pour Adama sans justice vous n’aurez jamais la paix »… Putain si les schmitts voyaient ça, déjà qui z’étaient passablement à cran, ç’allait être Bagdad… Tant pis, fallait qu’il y aille… Y pouvait pas le laisser tomber… après tout c’était son fils, sa bataille…

 

 

 

 

1 -  Interviewé en direct sur Facebook par Rémy Buisine, journaliste chez Brut, média plébiscité par les gilets jaunes, Christophe Castaner a estimé que "ceux qui viennent manifester dans des villes où il y a de la casse qui est annoncée savent qu'ils seront complices de ces manifestations-là"

2 -  Edouard Philippe veut « frapper vite, frapper fort »

3 - Le 5 janvier, à Toulon, le commandant Didier Andrieux a frappé plusieurs fois des manifestants, au mépris des règles de maintien de l’ordre selon de nouvelles vidéos obtenues par Mediapart. Contrairement à ce qu’a fait croire son avocat, c’est lui qui se montre violent le premier


4 -  "On ne donne pas les moyens aux policiers de mettre fin aux violences. Quand on voit des types qui tabassent à coups de pieds un malheureux policier... qu'ils se servent de leurs armes une bonne fois, écoutez, ça suffit!", a lancé le philosophe. Et de poursuivre: "Il y a un moment où ces espèces de nervis d'extrême droite ou d'extrême gauche ou des quartiers qui viennent tabasser des policiers ça suffit!". Et de conclure: "on a, je crois, la quatrième armée du monde, elle est capable de mettre fin à ces saloperies, faut dire les choses comme elles sont"


 5 - Ces victimes ont en commun d’avoir été blessées, plus ou moins gravement, par des grenades tirées par les forces de l’ordre. Et certaines blessures, les plus graves, suggèrent la signature de la GLI-F4, cette grenade explosive qui (des vidéos en attestent) a bien été utilisée en plus du déluge de grenades lacrymogènes (5 000) tiré samedi à Paris. La France est le seul pays d’Europe à utiliser, pour des opérations de maintien de l’ordre, ces grenades qui ont déjà coûté en 2018 une main à un jeune homme à Notre-Dame-des-Landes

6 - Arriver cagoulé à une manifestation, c’est aujourd’hui une contravention. Demain, ce doit être un délit.

7 - L’Action française perd en juin 36 une partie de ses éléments les plus actifs. Elle se moque dans ses journaux de l’amateurisme et de la folie du secret imprégnant cette OSARN ("des conspirateurs d’opéra comique") qui accueille ses transfuges. Elle donne à la nouvelle organisation le surnom par lequel elle passera à la postérité (la Cagoule) et à ses adhérents celui de cagoulards.

8 - La Retirada, du mot « retraite (des troupes) » en espagnol et catalan, est l'exode des réfugiés espagnols de la guerre civile. À partir de février 1939, ce sont plus de 450 000 républicains qui franchissent la frontière franco-espagnole à la suite de la chute de la Seconde République espagnole et de la victoire du général Franco.

 

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires