Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

Recherche

4 février 2012 6 04 /02 /février /2012 21:25

 

 

 

 

 

Ca commence comme un rêve d'enfant,

avec des paysages sublimes,

car on est dans l'ouest,

l'ouest de toujours,

tel qu'il aurait du rester

pour les frères Coen.

 

 

No-country01.jpg

 

No-country02.jpg

 

No-country03.jpg

 

No-country04.jpg

 

 

Et puis,

il y a le sheriff,

beau et magnifique lui aussi,

car il s'agit de Tommy Lee Jones

 

No-country06.jpg

 

 

En face, le méchant

c'est Javier Bardem, et il est vraiment méchant

peut être même, à moitié fou,

ou complètement.

 

No-country05.jpg

 

Entre les deux

c'est un peu comme à la boucherie

saignant...

 

Mais l'essentiel est ailleurs

comme souvent,

car il s'agit d'une longue et douloureuse

méditation sur la disparition d'un monde

tant aimé,

remplacé peu à peu par

une sorte de monstruosité incompréhensible

qui dépasse l'homme et le broie,

en même temps qu'elle l'entraîne vers sa chutte.

 

Le sheriff Bell nous rappelle

cet autre figure incapable de continuer à affronter

un monde devenu un enfer

l'inspecteur Somerset incarné par Morgan Freeman

dans Seven.



 


Partager cet article
Repost0

commentaires