Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
26 septembre 2011 1 26 /09 /septembre /2011 19:34

 

 

Dufaux, auteur de scénario prolixe link,

s'est séparé de Grzegorz Rosinsky

pour entamer ce nouceau cycle avec

philippe Delaby - Les deux artistes travaillaient

déjà ensemble sur la série Murena -

Les Moriganes sont revenues

sur les terres des seigneurs de Dylfel

pour semer la mort et la désolation

Le chevalier Sill Valt et son novice

Seamus vont partir pour Glen Sarrick

afin de chasser le mal

qui se cache au coeur même

de la demeure du seigneur de Dylfel.


Jean Dufaux, dans ce premiers tome

explique les raisons qui l'ont conduit

à modifier son projet initial.

 

"Voici donc le deuxième volet de la COMPLAINTE DES LANDES PERDUES.

Les lecteurs se souviennent peut-être d'un premier cycle qui fut mené conjointement avec
Grzegorz Rosinski, il y a de cela quelques années.
Ce cycle comprenait
4 volumes et racontait l'accession au pouvoir de la jeune prétendante au
trône des Sudenne, SIOBAN.

À l'époque, il était dans mes intentions de raconter une histoire de famille, une lutte tout
intérieure entre le bien et le mal.

Je découvris avec étonnement qu'une autre carte se déployait devant moi et que, dans chacun de ses
plis, se cachait une légende, un conte noir et or. La carte était celle des landes perdues, l'un des
plis, le récit que vous allez découvrir aujourd'hui.

Tant il est vrai que l'on croit orgueilleusement dominer son imaginaire alors que, bien souvent,
c'est celui-ci qui mène la danse.

Vous vous prépariez pour un menuet, c'est à une sarabande que vous serez conviés. Et vous êtes
priés de témoigner de la souplesse nécessaire pour ne pas sombrer dans le ridicule
!

Ainsi, petit à petit, les landes perdues dévoilèrent leurs mystères, cette sombre épopée
qui se déroula tout entière à l'écart des grandes cours européennes.

 

Avant Sioban, il y eut les CHEVALIERS DU PARDON qui tentèrent d'éradiquer de l'île ses
vieux démons, cette toile de superstitions tissée par les premiers habitants des landes, les Sor-
cières.

Les Moriganes étaient les plus redoutées de ces Sorcières car elles n'avaient rien perdu de la
puissance originelle de leur race, le Chiil con- tenu dans l'œil gauche.

Quant aux Chevaliers (parfois appelés Guerriers sur les champs de bataille), nous allons
retrouver parmi eux Seamus, le mentor de Sioban.

Un Seamus bien jeune, bien fougueux, mais dont le destin semble déjà tout tracé. Avec sa part
d'ombre et de lumière.

Ce cycle des CHEVALIERS DU PARDON comprendra également 4 volumes.

S'ensuivra le cycle des SORCIÈRES qui nous fera remonter aux origines de l'île.

Comment aussi ne pas penser au petit peuple des Oukis et aux années de maturité de Sioban?

La carte est vaste et les chemins infinis qui mènent aux trésors de notre enfance.

C'est vers cet infini-là que nous tendons jusqu'à ce qu'il nous engloutisse."


Jean Dufaux.
Mars 2004.

 

 

Moriganes001.jpg

 

Moriganes002.jpg

Partager cet article
Repost0

commentaires