Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

Recherche

Archives

11 octobre 2009 7 11 /10 /octobre /2009 15:44



Que serait Michelangelo sans Monica ?
Quatre titres comme autant de signes dont le déchiffrement, avec le temps, n'épuise toujours pas les significations entrevues à travers le déploiement d'un corps, qui ne susciterait aucune émotion, qui ne supporterait aucun désir, mais dont le passage lui-même ferait récit comme une ouverture laisse le regard s'échapper suivant des lignes de fuites à peine obstruées par une présence qui masque autant qu'elle suggère.










Partager cet article
Repost0

commentaires