Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
15 août 2009 6 15 /08 /août /2009 06:30







Woodstock, c'est le début de la fin : la récupération et la marchandisation de l'idéologie hippie. Les organisateurs du festival [Michael Lang et Artie Kornfeld] veulent profiter de la popularité de la contre-culture hippie pour faire un "bon coup", sur la côte Est des Etats-Unis. On est loin de San Francisco, berceau de la culture hippie, mais surtout loin des idéaux des premiers festivals hippies. Le festival est d'abord un fiasco financier. L'idée de ne pas payer fait partie de cette contre-culture. Face à près de 500 000 personnes, les organisateurs n'ont pas d'autre choix que de le rendre gratuit. Cependant, ils ont réussi a créer l'évènement et à s'assurer une importante médiatisation. Michael Wadleigh (le réalisateur du documentaire Woodstock, 1970) a eu la bonne idée de tout filmer. Il fait découvrir au monde ce "sommet de la contre-culture hippie". Woodstock devient un symbole, mais surtout une marque qui rapporte beaucoup d'argent par la suite.
Pierre Delannoy : "Woodstock marque le début de la récupération de l'idéologie hippie" LEMONDE.FR | 14.08.09


Partager cet article
Repost0

commentaires