Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
27 novembre 2019 3 27 /11 /novembre /2019 08:58

 

 

 

Il était assez satisfait de leur prestation, Amélie et Gabriel1  avaient fait le job, surtout Gabriel, il avait été offensif, méprisant et même assez subtil lorsqu’il avait glissé que la FI, par son discours, poussait les jeunes au suicide, c’était pas mal vu… Il aurait dû y penser. Après tout, c’était son boulot à la LREM de trouver les  éléments de langage

qui inlassablement répétés par les ministres et les parlementaires finiraient par s’imposer aux yeux de l’opinion publique comme éléments de compréhension du débat politique pour le désamorcer ou en détourner sa charge critique. Par exemple, pour explique la tentative de suicide de ce jeune étudiant2  devant le Crous de Lyon, il avait suggéré l’idée qu’on pourrait dire et répéter que ce n’était pas un acte politique et qu’il y avait sans doute d’autres motivations dans ce geste… En répétant en boucle « ce mantra » on mettait le gouvernement à l’abri des critiques concernant le

développement de la précarité des étudiants à laquelle il avait en partie contribué en

leur réduisant les APL… Tout le monde avait été bon, sauf Sybeth3  qui avait été molle du cul avec ses termes évasifs : « il a effectivement laissé un message sur les réseaux sociaux qui semble désigner un geste qu’il qualifierait  peut-être lui de politique »… Mais dans l’ensemble la LREM avait bien géré le truc. C’est sûr il fallait une bonne dose de mauvaise foi et de malhonnêteté intellectuelle pour affirmer que ce n’était pas un acte politique quand le jeune homme avait laissé un post sur Facebook qui affirmait le contraire mais Casta avait montré l’exemple avec son : « Il n’y a pas de violence policière », depuis cette sortie on pouvait tout oser… La journée aurait pu être tip top s’il n’avait eu cette discussion avec Lamia, cette fille qu’il avait rencontrée à la sortie d’un colloque, il y a un mois et dont il était tombé raide mort… Lamia avait « l’intelligence érotique4 » une phrase qu’il avait retenue à la lecture de sa thèse sur «Le féminisme à travers les écritures de la féminité ». Cette fille l’avait séduit par l’étendue et la richesse de sa réflexion intellectuelle, une bombe neuronale… Physiquement elle était pas mal, elle avait la silhouette de cette black dont elle lui avait parlée qui luttait pour obtenir la vérité sur le décès de son frère lors d’une intervention policière, Adama ou un truc comme ça, elle lui ressemblait vaguement mais avec une peu plus foncée comme Sybeth, celle-là il faudrait qu’elle se sorte les doigts du cul et qu’elle soit un peu plus convaincante la prochaine fois… Mais Lamia était avant tout une machine à produire des interprétations conceptuelles… Si elle avait rencontré Villani sûr que ces deux-là  auraient été à l’origine d’une nouvelle lignée et le monde aurait été sauvé… Lamia n’avait qu’un défaut, elle votait Poutou5 … Bien évidemment, ce soir-là, elle lui avait parlé de cette affaire et avait réduit en poussière l’argumentaire qu’il avait peaufiné pour les perroquets de la LREM : « quelle inculture de prétendre qu’une immolation par le feu n’est pas un acte politique… comme s’il n’y avait pas eu ces bonzes bouddhistes6  qui se sont immolés à Saigon lors de la guerre du Viêt-Nam pour dénoncer le régime de Diem, ou Jan Palach7  à Prague en 69 pour protester contre l’intervention soviétique, ou encore Mohamed Bouazizi8  en Tunisie dont l’immolation a été le point de départ de la révolution qui a mis fin au despotisme de Ben Ali… Ces politiciens sont pitoyables dans leur tentative pour empêcher les citoyens de voir la responsabilité de ceux qui gouvernent le pays et qui ont mis en place cette précarité généralisée en s’attaquant à tout ce qui faisait la force de notre système de protection sociale, ils voudraient que l’on soit comme ces idiots qui regardent le doigt quand le sage désigne la lune… » Voilà ce qui arrivait quand on sortait avec une fille trop intelligente…

 

 1 - Ainsi, Gabriel Attal, Secrétaire d'Etat auprès du ministre de l'Education nationale et de la Jeunesse, a déclaré : “Il n'est jamais un acte politique que de tenter de mettre fin à ses jours.” https://www.lesinrocks.com/2019/11/14/medias/tele/pas-un-acte-politique-limmolation-dun-etudiant-devant-le-crous-clement-viktorovitch-repond-au-gouvernement/
2 -  https://www.francetvinfo.fr/societe/education/qui-est-anas-k-l-etudiant-qui-s-est-immole-par-le-feu-a-lyon_3700975.html
3 -  https://www.bfmtv.com/mediaplayer/video/sibeth-ndiaye-sur-l-etudiant-immole-il-faut-prendre-les-choses-avec-beaucoup-de-precaution-et-refuser-a-toute-instrumentalisation-politique-1201220.html
4 - « L'Une ne disait-elle pas que l'intelligence est érotique ? » p 25 - Nu intérieur de Belinda Canone
5 -  Candidat du Nouveau Parti anticapitaliste (NPA) à l'élection présidentielle de 2012
6 -  https://www.nouvelobs.com/photo/20170808.OBS3142/l-immolation-de-thich-quang-duc-le-moine-qui-a-fait-basculer-l-histoire-du-vietnam.html
7 -  Jan Palach, né le 11 août 1948 à Prague et mort le 19 janvier 1969 dans la même ville, est un étudiant en histoire tchécoslovaque qui s'est immolé par le feu sur la place Venceslas à Prague le 16 janvier 1969. Il est l'un des symboles en Tchéquie de la résistance au communisme et à l'occupation soviétique.
8 -  https://fr.wikipedia.org/wiki/Mohamed_Bouazizi

 

Partager cet article
Repost0

commentaires