Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
15 mars 2019 5 15 /03 /mars /2019 19:12

 

 

 

Ce mec était génial, son dernier coup de Com avec les SDF c’était du grand art…  Pile poil au moment où les pauvres s’aperçoivent qu’il est le président des riches, paf il part en maraude et « en même temps1 » comme il dit toujours, il supprime 57 millions

d’euros à l’hébergement d’urgence2 … Du pure Godard « Juste une image, une image juste »… On avait dit qu’il se prenait pour un monarque depuis le congrès à Versailles3  mais là, c’était carrément du Napo, enfin du Bonaparte, le nabot ne se faisait pas encore appeler par son prénom quand il s’était fait représenter en plein milieu de la toile par Antoine-Jean Gros, visitant « Les pestiférés de Jaffa ».


 Il était doué pour la Com, ça se voyait comme une Rolex au poignet de Sarkozy, un ami des riches lui aussi ,qui aurait dû être réélu à la place de la baudruche, mais heureusement l’intermède « mon ennemi c’est la finance4  » était définitivement clos et de quelle manière, un banquier à la tête du pays, c’était jouissif… La suppression de l’ISF et la flat taxe c’était passé crème… Bien sûr l’argent qu’on n’avait pas pris aux très riches comme lui, il avait bien fallu le prendre ailleurs, chez les retraités par exemple, mais le président avait un don certain pour trouver les mots qui justifiaient son hold-up, « Je vous demande un petit effort pour m’aider à relancer l’économie et les actifs. (...) Si je ne fais pas cet effort pour ceux qui travaillent, il n’y aura personne pour payer vos retraites5. » D’un certain point de vue il était assez camusien « Mal nommer les choses, c’est ajouter aux malheurs du monde.6 », et lui y préférait le malheur des vieux plutôt que celui des choses, c’est-à-dire des très riches…
Ah il allait aussi falloir taper dans les fonctionnaires, tant pis pour les services publics… Que l’hôpital, l’école, les maisons de retraites partent en quéquette il s’en foutait, lui il avait « un pognon d’dingue » pour se payer les meilleures cliniques privées dans lesquelles d’ailleurs il possédait des actions qui lui rapportaient un max et pour ses enfants il n’y avait pas d’établissements privés trop chers dans lesquels il ne put acheter des participations…

Et puis, chaque fois que l’état avait lancé des privatisations il s’était fait des roubignoles en or,  y’avait qu’à voir les péages, une pompe à fric qui le déversait directement dans ses poches et bientôt il pourrait investir dans l’aéroport de Paris que le gouvernement voulait privatiser et là encore ce serait Jackpot… Pour lui bien sûr pas pour les vaches à lait, pardon, les usagers…


Ah il pouvait dire « merci Macron » et il ne regrettait pas d'avoir donné 7 500€ à LRM7, un don d’ailleurs auquel tous les contribuables français avaient indirectement participé lorsqu’il en avait déduit 66% de ses impôts… Comme le proverbe le dit « y’a pas d’petits profits » surtout pour les très riches…

Aller, encore un ou deux coups de Com et les pauvres finiront par adorer Macron… 

Il venait subitement d’y penser, c’était vraiment trop con que Mère Teresa soit morte en 1997… Un selfie avec elle et c’était dans la poche…

 

2 - https://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2019/02/26/l-hebergement-d-urgence-voit-son-budget-baisser-de-57-millions-d-euros_5428571_4355770.html
 3 - Congrès de Versailles : le roi Macron en solo https://www.liberation.fr/france/2018/07/08/congres-de-versailles-le-roi-macron-en-solo_1665093
 4 - https://www.huffingtonpost.fr/emmanuel-poilane/scinder-banques_b_2323584.html
 5 - https://www.lopinion.fr/video/ca-fait-buzz/hausse-csg-face-a-retraites-pas-contents-macron-se-justifie-145063
  6 - Albert Camus
 7 -  Très peu de gens participent en réalité à ce financement : en France, 290 000 personnes seulement déclarent donner de l’argent aux partis politiques, 0,79 % des Français adultes. Mais parmi le 0,01 % des Français aux revenus les plus élevés, cette proportion atteint 10 %. Et ces Français parmi le 0,01 % des plus riches donnent en moyenne 5 200 euros par an aux partis, c’est-à-dire quasiment le plafond légal de 7 500 euros. https://www.alternatives-economiques.fr/julia-cage-democratie-ne-plus-etre-a-vendre/00086190
dans le cas d'Emmanuel Macron, son parti a reçu plus de 13 millions d'euros de dons, dont la majeure partie sont des dons qui atteignent le plafond de 7500€.  (…) Si vous faites partie des 10% des français les plus riches et que vous donnez 7500€ à un parti politique, le coût réel pour vous n'est que de 2500€, parce que vous bénéficiez de 5000€ de réductions d'impôts.  https://www.lesinrocks.com/2018/12/30/actualite/julia-cage-laisse-la-democratie-etre-corrompue-par-le-poids-de-largent-prive-111155319/

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 
Partager cet article
Repost0

commentaires