Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

Recherche

28 décembre 2011 3 28 /12 /décembre /2011 19:35

PALMYRE
PALMYRE
PALMYRE
PALMYRE
PALMYRE

 

 

 

 

 

Ils n'ont pas l'temps

leur pognon c'est leur coeur

le profit c'est leur vie

ils n'auront pas de redemption

ils n'ont pas de remords

rien à perdre

le monde leur appartient

car ils l'ont acheté

mais dans leur chutte

ils nous entraînent

car leur cupidité

est notre prison

 

 

Les champs de blé, de tournesol et de fourrage des vastes prairies de l’ouest de l’État du Dakota du Nord sont illuminés dès la tombée de la nuit par des centaines de feux. Ces flammes géantes ne sont en rien le produit d’un phénomène naturel. Elles sont encore moins l’acte du dernier des super-terroristes fous prêt à craquer une allumette sur tout ce qui est inflammable pour faire chanter les États-Unis. Non, ces feux constituent une opération délibérée de grandes compagnies pétrolières. Pressées d’exploiter l’or noir qui se trouve dans le sous-sol de la région, elles font brûler ainsi les réserves de gaz naturel qui se trouvent dans les couches supérieures du terrain. Une raison essentielle à cela : les profits qu’elles attendent d’une exploitation rapide du brut sont bien plus considérables que ceux qu’il leur serait possible de tirer du gaz. Il leur faudrait construire des infrastructures jugées trop coûteuses, compte tenu du niveau actuel de rentabilité financière du produit. D’où leur décision de traiter les bulles gênantes – soit 30 % du gaz extrait du Dakota du Nord – comme de simples déchets qu’il conviendrait de laisser partir en fumée

 

link.


Partager cet article
Repost0

commentaires