Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
8 mai 2010 6 08 /05 /mai /2010 17:48


Le roi c'est Henry VIII

les soeurs Mary et Anne Boleyn

Ou plutôt Scarlett et Nathalie

Bon tout ça commence dans la campagne anglaise toute d'or de jaune et d'orange, baignée par la lumière et bien sûr, cela y finit of course.

 

Deux-soeurs03.jpg

 

Deux-soeurs04.jpg


Alors, il y a la timide, celle qu'on ne voit pas tout de suite, la pure qui rêve d'amour et d'eau fraîche dominée par ses sentiments, tellement naive et si humaine...

Mais pour elle plus dure sera la chute.

Et il y a l'autre, de bleu ou de vert vétue, au sourire dévorant, l'ambitieuse qui soumet ses sentiments à la conscience d'un destin hors du commun, devenir reine, et pour y parvenir elle est prête à écraser père et soeur, à se donner au diable, à son frère...

Mais pour elle, seule la mort est au bout avec la folie pour chemin.

 

Deux-soeurs01.jpg

 

Deux soeurs02


Sans doute la débauche de filtres dont Chadwick use est-elle destinée à nous faire comprendre que la couleur tel un leitmotiv wagnerien

participe du découpage du monde et accompagne les personnages

et les significations dont ils sont l'incarnation.


Anne Boleyn à certains égards incarne la liberté et ce désir d'émancipation par rapports aux hommes qui accaparent le monde et soumettent les femmes à leur volonté et à leurs passions. Mais c'est une liberté sans morale, toute entière dirigée vers la satisfaction égoiste de son désir, donc sans réelle portée sociale.

La seule femme finalement résolument moderne reste la mère de Mary et Anne jouée par Kristin Scott Thomas. Chez elle, la prise de conscience à laquelle il manque la part de feu et de révolte de sa fille, demeure toute entière tournée vers l'intérieur comme une philosophie qui l'aide à supporter un monde qu'elle n'a pas la force de bouleverser, mettant en pratique ce précepte de A. Bandura : "se focaliser sur les aspects contrôlables de la vie permet de mieux supporter ceux qui sont incontrôlables".





Partager cet article
Repost0

commentaires