Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
16 juillet 2010 5 16 /07 /juillet /2010 10:03

 

Manifestation01.jpg

 

 

 

Oui, c’est d’abord d’une utopie que le monde a besoin. Le grand auteur uruguayen Eduardo Galeano l’écrivait on ne peut mieux  : « Elle est à l’horizon, dit Fernando Birri. Je me rapproche de deux pas, elle s’éloigne de deux pas. Je chemine de dix pas et l’horizon s’enfuit dix pas plus loin. Pour autant que je chemine, jamais je ne l’atteindrai. A quoi sert l’utopie ?  

Elle sert à cela : cheminer. »

Dominique Vidal - Manière de voir

 

 

 

Bakounine nous rappelle que peu importe que les idées vivent et les hommes meurent. Il nous rappelle la monstruosité du sacrifice de l'homme au concept, la lâcheté qui consiste à repousser dans le futur ce qui pourrait nous être donné au présent - à condition d'être assez vivant, assez fort, assez révolutionnaire.

p 164 - La philosophie de Kant à Husserl, François Châtelet

 


Partager cet article
Repost0

commentaires