Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
25 juin 2020 4 25 /06 /juin /2020 16:33

 

 

Ils pouvaient bien les taxer les dividendes avant d’écorner ce que ça lui rapportait,

c’était comme si les migrants pompaient l’eau de la mer pour passer à pied, elle s’rait à sec avant lui. Le gavage des oies à côté faisait figure de restriction alimentaire, voire de disette, tellement il s’en était mis plein la panse… S’il n’aimait pas l’opulence chez les femmes, il adorait celle de la Bourse… Le plus drôle de l’histoire, c’était qu’il venait d’encaisser les dividendes versés par les entreprises qui avaient bénéficié du chômage partiel, c’était comme si les « gogos » qui payaient des impôts lui avaient versé du pognon directement dans les poches, le système était quand même vach’ment bien foutu… Les impôts, lui il n’en payait pratiquement pas, il avait un truc pour ça qui s’appelait « l’optimisation fiscale » et puis comme il disait à son pote Carlos qui bronzait au Liban « il fallait savoir partager à nous les dividendes, aux autres les impôts »… Mais il était d’accord avec les deux guignols chargés de défendre l’intérêt des 1% en laissant croire aux 99% que c’était aussi le leur… un peu comme des bergers qui  essayeraient de convaincre des brebis que leur intérêt était de protéger les loups… Ca paraît difficile à croire comme ça et pourtant c’était ce qui se passait… Pour en revenir aux deux Gus de BFMtv, fallait pas évidemment que l’écologie devienne punitive, taxer les dividendes c’était un mauvais signe lancé à l’opinion publique, ça pourrait donner des idées aux « Gogos » et les idées ça c’étaient dangereux… Quelle catastrophe si d’un coup les gens se précipitaient sur l’dernier rapport d’OXFAM « CAC40 "des profits sans lendemain »… Une horreur… Heureusement les deux comiques s’y connaissaient pour détourner l’attention, y f’raient bouffer d’la barbake saignante à un vegan en lui disant que c’est du tofu de fraises sur un coulis de jus de framboise… La taxe carbone ça c’était une bonne idée pas punitive du tout, pour lui en tout cas, parce qu’avant que l’essence devienne trop cher pour qu’y puisse plus en mettre dans ses deux 4x4 et ses trois SUV porsches - question couleur il aimait bien que la carrosserie soit coordonnée avec son costard – l’être humain aura appris à respirer le CO2 ou il aura disparu…
-    Tu as vu qu’il propose le contraire de ce qu’il a dit
-    De quoi ma chérie ?

Son rayon de soleil venait de paraître… Sa petite fille de 16 ans… il l’avait presque élevée quand sa belle-fille, une espèce d’attardée mentale qui voulait changer le monde, leur monde qu’ils avaient pris tellement de peine à construire et qui leur donnait enfin des retours sur investissements faramineux, s’était barrée vivre dans une ZAD abandonnant sa petite fille à son grand niais de fils incapable de tout, sauf de dilapider tout l’pognon qu’il lui donnait et de se faire piquer complètement bourré au volant d’une de ses Cayennes à plus de 240 km/h sur le périphe avant d’insulter les flics et de finir au gnouf, l’obligeant à faire intervenir un de ses amis en haut lieu pour le faire sortir discrétos, un peu comme son pote Carlos au Japon…
-    Tu as vu qu’ils trouvaient punitif d’instaurer une taxe sur les dividendes mais qu’ils applaudissaient une taxe carbone, ces types disent n’importe quoi, des vrais p’tits toutous au service des plus riches…
-    Comme tu y vas ma chérie…
put-il à peine ajouter tellement sa remarque l’avait soufflé
Déjà l’autre jour, assise à côté de lui sur le canapé, elle l’avait inquiété lorsque, hilare, il regardait une vidéo montrant Balka qui dansait dans la rue pour la fête de la musique de Levallois-Perret, elle avait manifesté une hargne de mauvais aloi en murmurant « Et dire qu’il a été libéré pour raison de santé, quelle ordure… » et il avait juste eu le temps de la voir liker sur son portable le tweet « Il est temps de le remettre en taule1 » avant d’ajouter « Il n’y a pas eu la même clémence pour Georges Ibrahim Abdallah le plus vieux prisonnier politique de France2 … Je suis écœurée… » Qui est-ce qui avait pu lui mettre de telles idées en tête… D’abord qui c’était cet Abdallah, il le connaissait même pas… Faut avouer qu’il fréquentait pas beaucoup les arabes, il s’en méfiait plutôt… il aurait dû surveiller ses fréquentations. Il l’avait pourtant inscrite dans l’école privée la plus chère d’Europe, mais tout foutait l’camp, sauf les immigrés malheureusement…
-    Tu t’inquièteras pas je sors en début d’après-midi…
-    Tu vas Faubourg Saint-Honoré… Tu as c’qui t’faut sur ton compte pour faire du shoping ?
-    Non je vais à une manif…

Il eut un instant de doute, il avait cru mal-entendre… une manif…
-    Mais tu vas où ?
-    A la manif contre les violences policières, il y aura Assa Traoré…
-    Assa quoi ?
-    La sœur d’Adama Traoré, tu sais cette belle jeune femme qui réclame justice pour la mort de son frère… Regarde c’est elle…


Sur l’écran du portable l’image belle, magnifique et fière de la jeune femme, incarnation vivante de la puissance qui venait et qui balaierait son monde, l’emportant dans le souvenir des limbes, s’afficha et à travers elle, il vit la meute des gueux à nouveau en marche, comme tant de fois dans l’histoire, éternel jaillissement de la mémoire vivante et pourvoyeuse de rêves de ce passé qui menaçait toujours l’avenir qu’ils s’étaient égoïstement réservés pour eux-seuls…
-    A ce soir… Regarde la télé y parleront sûrement de nous…

 

1 - Le maire LR de Levallois-Perret Patrick Balkany, 71 ans, a été libéré par la cour d’appel de Paris ce mercredi pour raisons de santé. Il était incarcéré depuis le 13 septembre. La cour, au vu d’une expertise médicale, a constaté que la dégradation de l’état de santé de «Patrick Balkany est difficillement compatible avec la détention».

2 - L’Association France Palestine solidarité (AFPS) s’est encore mobilisée pour la libération du militant communiste libanais Georges Ibrahim Abdallah qui croupit en prison en France depuis 35 ans. Le militant communiste libanais a été arrêté le 24 octobre 1984 à Lyon et condamné pour détention de faux papiers (notamment un passeport algérien), puis il a été renvoyé devant les tribunaux spéciaux en 1987 pour complicité dans les attentats des FARL (Fractions armées révolutionnaires libanaises, dont il était membre) et condamné à la prison à perpétuité.
Juridiquement libérable depuis 1999 après une période de sûreté de quinze ans, la décision de sa libération, demandée deux fois par la juridiction de l’application des peines, n’a jamais été appliquée « suite à des pressions des USA et d’Israël », indique l’AFPS.
Dans son communiqué du 18 octobre, l’association cite les déclarations de l’ancien patron de la DST française, Yves Bonnet, en 2016 : « Georges Ibrahim Abdallah n’a plus rien à faire en prison ». https://www.middleeasteye.net/fr/en-bref/georges-ibrahim-abdallah-il-ne-suffit-pas-que-letat-du-liban-exige-ou-plutot-demande-ma

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires