Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
26 mai 2020 2 26 /05 /mai /2020 08:30

 

 

 

En 1882, l’impresario irlandais Robert A. Cunningham recrute une troupe de neuf Aborigènes : six hommes, deux femmes et un petit garçon, pour une tournée mondiale. Il leur donne des noms simples à retenir : Billy, Tambo, Toby, sa femme Jenny, leur ls Toby junior, Jimmy, Sussy, Bob et Johnny. Le prénom de Tambo a été choisi par Cunningham en référence à une tradition de spectacle américain "les blackface minstrel" qui mettaient en scène des blancs au visage recouvert de suie. Tambo va ensuite être vendu à Barnum en 1883 pour figurer dans son cirque où l'on exhibe les Aborigènes comme des sauvages

 

 

 

 

En 1884, Tambo tombe malade et meurt. Cunningham fait momifier son corps et vend sa dépouille au musée d'une fête foraine à Cleveland. Le corps momifié de Tambo a été retrouvé en 1993 à Cleveland dans le sous sol d'une entreprise de pompes funèbres. Ses descendants ont rapatrié son corps pour l'inhumer dans sa terre natale.

 

 

 

 

"Quand on a ramené Tambo en bateau, le temps était nuageux, la pluie menaçait. Après la cérémonie de la fumée, quand on a déposé son corps ici, les larmes du ciel se sont déchaînées et il s'est mis à pleuvoir.

 

 

 

 

Puis, lorsqu'il a retrouvé sa terre, le ciel s'est dégagé. Tout était fini, accompli... Il était en paix, chez lui... Il était enfin de retour sur la terre de ses ancêtres... Je sens sa force, son esprit est de retour chez lui... Il est libre..."

 

 

 

 

L'émouvant documentaire d'Arte "Sauvages au coeur des zoos humains"

 

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires