Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

Recherche

21 novembre 2018 3 21 /11 /novembre /2018 17:33

 

Il s’était tout de suite mis à lire Roger Frison Roche dès que Mister president avait parlé des premiers de cordée. Lui, il faisait tout pour le devenir. Abonné à « Valeurs Actuelles » dont il avait fait sienne cette description « libéral en économie et conservateur sur les sujets de société1 » et adhérent à la LRM, il s’était mis depuis peu au « Climbmill », car si tous les cons avaient compris comme lui les propos sibyllins de Mister president, il risquait d’y avoir du monde dans la cordée et il faudrait surement courir pour être le premier.

Son idole, c’était Carlos, pas le terroriste le cost killer... Un type qui palpait entre 35 et 43 000  € par jour avait de quoi susciter l’admiration et lui contrairement à d’autres, il trouvait pas ça immoral – allons donc, vouloir moraliser le capitalisme c’était comme demander à un tigre de bouffer d’l’herbe – c’était parce qu’ « il le valait bien ». C’est vrai que pour peser autant que 800 smicars fallait en abattre du boulot. Carlos il était comme ça, généreux et pas regardant sur la dépense, surtout celle concernant ses émoluments2. Mais le redressement de Nissan c’était lui, lui et personne d’autre3, un peu comme si la Micra dans laquelle il roulait avait été assemblée pièce par pièce par les petits doigts boudinés de Carlos.
Alors que ce type-là ait eu un petit dérapage, il ne voyait là rien d’anormal pour un fabriquant d’automobiles et puis en bossant autant que 800 ouvriers pas étonnant qu’il ait laissé passer quelques bourdes, le burn-out guette tout le monde après tout… Mais ce qui le révoltait c’était la violence extrême qui avait présidé à son interpellation
4, on se serait cru à Beaumont-sur-Oise avec un jeune des banlieues, heureusement que Carlos n’avait pas résisté car, et cela lui faisait froid dans l’dos, ces fonctionnaires zélès auraient pu tenter une immobilisation en s’asseyant sur lui…
Aller, pour garder la foi dans un monde si dur il allait s’écouter Tina Arena, les yeux encore brillants à l’idée qu’en allant toujours un peu plus haut que les autres, qu’il écraserait bien comme des petites crottes de chien perdues au milieu du trottoir, il finirait comme l’avait dit Mister president, premier de cordée…

 

 

 

 

1 François d’Orcival président du comité éditorial de VA
 
2  La rémunération du P-DG de Renault Carlos Ghosn devrait atteindre 7,2 millions d'euros en 2015, contre 2,67 millions l'année précédente. Cette augmentation de 169% a du mal à passe chez les salariés qui ont vu leur salaire gelé
http://www.leparisien.fr/economie/renault-remous-autour-des-169-d-augmentation-de-carlos-ghosn-25-03-2015-4635725.php

3 Sur la planète toute entière, le monde des affaires reconnaît que Carlos Ghosn est sans doute l’un des patrons d’entreprise les plus emblématiques, parce que l’un des plus performants.
Tout le monde se souvient que c’est lui qui a sauvé Nissan de la faillite il y a près de 20 ans, en redressant cette maison ancestrale pour en faire une entreprise vedette dans le monde de l’automobile. Tout le monde reconnaît que c’est lui qui , au pouvoir chez Renault depuis 13 ans, a mené une stratégie gagnante en développant le low cost et en tissant des liens gagnant-gagnant avec Nissan, pour en faire au final le premier constructeur mondial avec plus de 10 millions de véhicules vendus par an. Un groupe que l'on disait prêt à aborder la révolution digitale et l’autonomie.
https://www.atlantico.fr/decryptage/3559056/-carlos-ghosn--la-fin-d-un-empereur-de-l-industrie-automobile-renault-s-effondre-en-bourse-jean-marc-sylvestre-
 
4 "C'est extrêmement rare que 10 personnes du bureau du procureur de Tokyo viennent attendre sur le tarmac de l'aéroport de Haneda un avion avec des caméras de télévision" a estimé Thierry Breton, en évoquant les circonstances de l'arrestation de Carlos Ghosn lundi. "L'arrestation elle-même a été d'une violence extrême", juge-t-il.

 

Partager cet article

Repost0

commentaires